Devenir un leader d'opinion dans votre domaine d'expertise vous procure un immense avantage en tant qu'interim manager. Car au lieu d'avoir à chercher des clients, ce sont eux qui viendront à vous. Voici comment procéder.

Sauf si vous êtes un expert de l'histoire des USA au dix-neuvième siècle, il est peu probable que vous ayez entendu parler de Henry Ward Beecher, un parlementaire qui lutta contre l'esclavage et s'y opposa vigoureusement. Malheureusement pour lui, ce n'est pas pour cela qu'il est passé à la postérité. Si l'on parle encore de lui dans des articles comme celui que vous avez sous les yeux, c'est parce qu'il a été la première personne de l'Histoire à être qualifiée de ‘thought leader’, autrement dit de leader d'opinion.

Aujourd'hui, quiconque est actif dans le monde professionnel voudrait se positionner comme leader d'opinion ; quelqu'un que l'on considère comme expert sur un sujet spécifique, que l'on invite à prendre la parole dans des conférences, et dont l'avis est hautement respecté. Voilà pourquoi tout professionnel de l'intérim devrait s'efforcer de devenir un leader d'opinion. Ce n'est pas facile, mais si vous y arrivez, vos efforts seront plus qu'amplement récompensés sous la forme de nouvelles missions. Voici quelques étapes pour y parvenir :

1. Identifiez votre message clé

Qu'est-ce qui distingue Steve Jobs de tous les autres CEO, tant de son vivant qu'après sa mort ? Pourquoi est-il encore cité dans des articles, médias sociaux et autres blogs ? C'est lié à une idée toute simple, une idée qui lui a permis de se différencier de tous ses concurrents : quand ceux-ci parlaient de technologie, Jobs parlait d'utilisateurs. Il avait compris que la manière dont nous utilisons les appareils est bien plus importante que le nombre de gigaoctets ou la vitesse d'un processeur.

Aussi, avant de commencer à écrire ou à parler en public, prenez un moment pour réfléchir à votre message clé. Par exemple, si vous travaillez dans la gestion du changement, en quoi vos idées diffèrent-elles de celles de vos concurrents ? Plus votre message clé sera puissant, plus vous aurez de chances qu'on vous remarque.

2. Connectez-vous avec tous ceux qui peuvent vous aider

Que font les politiciens quand ils sont candidats à une réélection ? Jadis, ils sautaient dans un train ou un avion pour rencontrer leur électorat potentiel. Aujourd'hui, non seulement ils vont au-devant de leurs électeurs lors d'immenses rallyes qui les emmènent de ville en ville, mais ils poursuivent le contact dans les médias sociaux, en organisant des meetings virtuels. C'est une des méthodes qui leur permettent de renforcer rapidement leur base à travers de vastes régions.

Vous aussi, prenez une heure pour dresser la liste de toutes les personnes que vous connaissez et qui sont connectées d'une façon ou d'une autre à votre vie professionnelle. Une fois l'exercice terminé, segmentez votre liste en catégories pertinentes : dirigeants industriels, collègues ayant une présence en ligne, superconnecteurs, etc. Ils seront les premiers à qui vous vous connecterez et avec qui vous interagirez sur les médias sociaux, et qui vous aideront à diffuser votre message en amplifiant votre contenu.

3. Commencez à écrire et à parler dès que vous le pouvez

C'est là que commence le véritable travail : commencez à écrire des billets de blog, puis publiez-les et faites-en la promotion sur LinkedIn. Publier est une bonne façon de clarifier vos pensées, de partager vos idées et d'augmenter le nombre de vos followers... Mais ce n'est pas tout. Dès que vous vous sentirez suffisamment à l'aise avec le propos que vous souhaitez tenir, efforcez-vous de multiplier les occasions de parler en public. Par exemple lors d'événements de networking, à la bibliothèque ou la chambre de commerce locale, ou encore avec d'anciens clients.

4. Divertissez votre public

Nous nous souvenons tous de cet enseignant, à l'école ou à l'université, qui nous a réellement inspirés. Est-ce parce qu'il était particulièrement calé dans un sujet spécifique ? Il se peut au contraire que d'autres professeurs en aient su plus que lui. Mais ils étaient sans doute inintéressants, au point que nous les avons complètement oubliés. Évitez de devenir ce professeur prévisible et ennuyeux. Faites-en sorte de divertir votre public en émaillant vos discours de plaisanteries et d'anecdotes amusantes, et l'on se souviendra de vous.

Vous êtes à la recherche de votre prochaine mission intérimaire ? Vous trouverez ici nos tout derniers postes à pourvoir.