Avez-vous l’impression qu’il est de plus en plus difficile de recruter les meilleurs talents disponibles ? Votre principal outil pour attirer les candidats potentiels, votre description de poste, pourrait ne pas jouer en votre faveur. Les annonces doivent être optimisées pour un monde qui exige toujours plus de transparence. Les candidats doivent comprendre leur rôle, connaître leur mission et se faire une idée juste de ce que signifie travailler pour vous.  

Même si des efforts considérables ont été déployés ces dernières années pour améliorer la transparence des offres d’emplois, il reste encore du chemin à parcourir pour atteindre l’idéal.  

« Sur un marché déterminé par les candidats, il faut savoir très clairement quelles possibilités de carrière on peut leur offrir », observe Thibaud Adès, Managing Director de PageGroup Belgium. « Songez par exemple à leur proposer un programme de formation personnalisé, de la flexibilité ou encore un environnement de travail au sein duquel ils pourront s’épanouir. »  

Les offres d’emploi sont la première ligne de visibilité sur un poste, et leur contenu est essentiel pour les candidats potentiels. C’est ici que la présélection commence à travers vos choix : les mots utilisés, les compétences requises, les informations relatives à la société et les partis-pris inconscients (en termes d’expérience et de compétences).    

« Il est important de faire comprendre aux candidats potentiels l’impact de votre entreprise sur la communauté locale, sur le monde et sur l'avenir », affirme Olivier Dufour, Executive Director de Page Personnel Belgium.  « Pour la nouvelle génération de candidats, c'est au moins aussi important que l’emploi que vous leur proposez. Ils veulent connaître les valeurs de votre entreprise. » 

Que peuvent faire les employeurs pour créer une marque qui reflète leur réalité ? 

Le point clé : Les offres d’emplois qui traduisent la réalité d’une entreprise peuvent pousser les candidats potentiels à s’informer davantage sur votre entreprise, ce qui réduit le délai de recrutement et améliore votre capacité à attirer des candidats latents par le biais de tiers.  


Le point clé : Les offres d’emplois qui traduisent la réalité d’une entreprise peuvent pousser les candidats potentiels à s’informer davantage sur votre entreprise, ce qui réduit le délai de recrutement et améliore votre capacité à attirer des candidats latents par le biais de tiers.   


Recalibrer l’offre d’emploi 

L’offre d’emploi doit susciter l’intérêt des candidats. Il faut pour cela qu’ils perçoivent une différenciation dans l’offre, l’environnement et l’équipe. Vous devez être transparent afin que les candidats potentiels puissent se projeter dans votre entreprise, mais surtout dans l’équipe au sein de laquelle ils travailleront.   

L’annonce doit fournir des informations sur l’environnement de travail, les conditions, la collaboration, les technologies disponibles, le style de management et l’équipe. Aujourd’hui plus que jamais, les candidats attendent ces informations et posent des questions plus pointues si ces informations importantes n’apparaissent pas. Travaillez avec votre partenaire externe en recrutement pour intégrer ces informations et susciter un meilleur engagement.  

Il peut s’agir d’informations qualitatives sous la forme d’un accès à des ambassadeurs travaillant pour votre société, ou d’un compte LinkedIn permettant l’échange de messages. Vous pouvez présenter les profils de compétences de l’équipe, fournir des exemples de documents de travail, et des photos ou vidéos de vos bureaux.  

Michael Page peut vous aider à mieux décrire le travail au sein de votre entreprise pour attirer le candidat idéal. En collaborant, en alliant leurs connaissances du marché et de l’entreprise, les recruteurs et les responsables du recrutement trouveront plus facilement les meilleurs candidats grâce à des listes plus ouvertes. 


Le point clé : Le candidat a besoin de plus d’informations contextuelles pour se faire une idée plus claire et réaliste de votre proposition, et ce besoin prime sur presque tout le reste.  


Comment la technologie va-t-elle bouleverser le recrutement ?  

À l’avenir, l’automatisation et l’apprentissage des machines joueront un rôle plus important dans tous les processus. L’objectif n’est toutefois pas de remplacer l’humain dans la chaîne de valeur, mais de lui apporter un soutien et de renforcer ses capacités. La technologie contribuera à renforcer les compétences en accélérant les processus de sélection ou en supprimant les partis-pris dans le libellé des offres d’emploi et de la description de l’employeur, et bien plus encore.  

La clé est que tous les acteurs doivent collaborer pour améliorer les processus actuels et tendre vers l’approche future du recrutement que la technologie rendra possible. Sans une amélioration de l’apport humain, le résultat produit par la machine ne sera pas à la hauteur des résultats que nous lui avons fixés. 


Le point clé : Les responsables du recrutement et les recruteurs doivent travailler main dans la main pour améliorer les informations fournies dans les CV et les offres d’emplois afin d’aider les solutions technologiques à fournir des résultats précis.   


L’objectif de l’évaluation psychométrique    

Avoir un but n’est pas la solution à tout, mais les informations que vous pourrez fournir concernant l’équipe, le poste ou la division sont toujours utiles. Votre connaissance de l’entreprise aidera à vendre le poste et aidera votre partenaire de recrutement à mieux le comprendre et donc à mieux informer les candidats.   

L’objectif est important dans le processus de recrutement puisqu’il donne au candidat potentiel une meilleure compréhension de l’entreprise et des raisons de son action. L’objectif aide les responsables du recrutement à situer un rôle dans le contexte plus large de l’entreprise, ce qui aide les recruteurs à vendre ce rôle à un public plus large. Il n’est pas nécessaire d’inscrire ce rôle dans un document officiel, par exemple une déclaration de mission de l’entreprise.  

Lorsque les acteurs du recrutement sont sur la même longueur d’onde, et si les besoins de compétences actuels et futurs sont visibles et bien compris, on peut recourir à des tests psychométriques pour évaluer les compétences comportementales. Ces tests permettent d’évaluer l’adéquation d’un candidat au-delà de son CV, qui reste statique et tourné vers le passé.  

Ils favorisent une présélection plus large et permettent une meilleure préqualification et un recrutement plus équitable et inclusif. Le candidat répond à des questionnaires de personnalité et de motivation créés par des chercheurs, sur la base des critères de réussite définis par vous et des compétences techniques et comportementales nécessaires pour réussir à ce poste.   


Le point clé : Les tests psychométriques dans le recrutement favorisent une présélection plus large et permettent un recrutement plus équitable et inclusif grâce à une évaluation correcte de la compatibilité entre employeur et employé.  


Retournez à L’Avenir du recrutement

Si vous êtes en recherche d’emploi, cliquez ici pour retrouver toutes nos offres.

Vous cherchez à recruter ? Contactez-nous

Articles les plus lus