Selon l'indice Job Confidence Index 2017, les salariés et demandeurs d'emploi belges sont très optimistes concernant le marché du travail. Voici les tendances les plus importantes qui les rendent confiants sur l'année à venir.

Après de nombreuses années sombres de crise économique, le marché du travail a finalement repris en 2016. Pour la première fois depuis des décennies, le taux de chômage en Wallonie est devenu aussi bas qu'en Flandre. Par rapport à l'année précédente, le nombre total de demandeurs d'emploi en Belgique a diminué de 7%.

Selon la Banque nationale de Belgique, plus de 55 000 emplois supplémentaires ont été créés au cours de la dernière année, avec 120 000 nouveaux emplois au cours des trois prochaines années.

Ces chiffres ont également un effet sur la confiance que les gens ont sur le marché du travail. Selon l'indice trimestriel de Job Confidence Index de PageGroup, les demandeurs d'emploi et les employés ont vu leurs possibilités de croissance significative au cours de la dernière année. À la fin de 2016, près de 55% étaient confiants dans leur carrière, le marché du travail et l'économie en général s'améliore.

Sur base des résultats de l'indice, voici les trois tendances les plus importantes que nous pouvons prévoir dans l'année à venir:

Plus d'opportunités d'emploi pour les 50+

Dans l'indice Job Confidence Index, les 50+ en Belgique sont les plus optimistes de tous leurs collègues de l'Europe: 64% pensent pouvoir trouver un nouvel emploi dans les 3 mois. Il y a plusieurs raisons à leur optimisme. Bien que les demandeurs d'emploi aient connu des difficultés pendant la crise, ils bénéficient de la croissance du marché du travail. Particulièrement les PME voient les grands avantages de l'embauche d'employés âgés. Ils sont fidèles, ont de nombreuses années d'expérience et peuvent servir de mentors pour les jeunes employés. Selon UNIZO, le syndicat belge des entrepreneurs, les entreprises ont embauché plus de 34 690 employés très qualifiés.

Lire aussi : 3 raisons d’être optimiste concernant le marché de l’emploi

La concurrence pour les candidats talentueux augmente

Les tendances changent…Même les candidats les plus talentueux ont besoin de concourir pour les meilleures offres d'emploi. Toutefois, ce sera l’inverse : les entreprises devront faire de leur mieux pour séduire de bons candidats s'ils veulent éviter de les perdre face à leurs concurrents. Au cours du dernier trimestre 2016, l'indice de confiance en matière d'emploi a déjà montré que plus particulièrement les moins de 30 ans s'attendaient à une meilleure rémunération. Le temps où ils étaient heureux de simplement trouver un emploi est révolu. Le nombre de personnes satisfaites de leur rémunération a chuté de 7 points à 51%. «Les entreprises doivent offrir toutes sortes d'extras s'ils veulent embaucher les meilleurs candidats, comme le bon salaire, les bons avantages et la flexibilité», explique Thibaud Adès, Directeur Général de PageGroup en Belgique.

Lire aussi : 6 pratiques des Top Employers pour valoriser leurs employés

Les employés ont plus de possibilités pour stimuler leur carrière

Les salariés belges sont parmi les plus positifs en Europe en ce qui concerne leurs perspectives de carrière 59% s'attendent à une promotion de carrière dans un proche avenir. Dans l'année à venir, cela va encore augmenter car les entreprises vont investir davantage dans la conservation de leurs meilleurs employés. Selon une étude de la FEB, les entreprises investissent déjà 2,4% des coûts salariaux totaux dans l'éducation de leur population active. Il occupe la deuxième place du classement européen, juste après la France, et devant l'Allemagne et les Pays-Bas.

Lire aussi: La majorité des employés Belges pensent obtenir une promotion

Voulez-vous développer votre carrière? Retrouvez nos dernières offres d'emploi ici.