Vous avez été sélectionné pour passer un entretien : il s’agit d’un premier pas important car cela signifie que votre conseiller en recrutement estime que vous pouvez correspondre au profil recherché. N’oubliez pas que les recruteurs travaillent pour le compte de leurs clients, ils sont donc chargés de leur présenter les meilleurs candidats. Si votre candidature est retenue, cela signifie donc qu’ils croient réellement en votre potentiel. Voici quelques exemples de questions à poser à votre conseiller en recrutement avant votre prochain entretien :

1. Pouvez-vous me confirmer le lieu et l’heure de l’entretien ?

Assurez-vous de connaître l’adresse exacte où se déroulera l’entretien. Pensez également à préparer votre itinéraire pour savoir à l’avance comment vous y rendre. Arrivez un peu en avance. Si vous comptez vous y rendre en voiture, renseignez-vous sur les possibilités de stationnement ou les parkings aux alentours. Si vous envisagez d’emprunter les transports en commun, recherchez l’arrêt ou la station la plus proche.

2. Comment l’entretien se déroulera-t-il ?

Renseignez-vous sur le processus de recrutement : combien d’entretiens sont prévus ? De quel type d’entretien s’agit-il (entretien standard, téléphonique, axé sur les compétences, etc.) ?

3. Comment le recruteur vous a-t-il présenté auprès de son client ?

De manière générale, le recruteur connaîtra votre interlocuteur car il aura sans doute déjà échangé avec lui au préalable. Renseignez-vous sur les informations qui ont été communiquées à votre sujet dans le cadre de ces échanges.

4. Quel est le code vestimentaire de l'entreprise ?

Le code vestimentaire reflète la culture d’entreprise, il est donc préférable de s’y conformer. Une tenue trop sophistiquée pourrait être en décalage avec l’image de l’employeur et de l’entreprise. A l’inverse, une tenue trop décontractée pourrait être perçue comme étant négligée ou peu professionnelle.

5. Pour quelles raisons le poste est-il à pourvoir ?

Il est souvent utile de savoir si le poste est à pourvoir dans le cadre d’une création de poste ou d’un remplacement. S’il s’agit d’une création de poste, cela pourrait laisser penser que la société connaît une croissance soutenue et par là même une stabilité financière. Si le poste n’a jamais été occupé auparavant, quelques ajustements seront toutefois probablement nécessaires.

6. Le recruteur a-t-il apporté quelques modifications à votre CV ?

Si tel est le cas, prenez connaissance de ces modifications afin de pouvoir évoquer votre CV avec aisance au cours de l’entretien.

7. Qui seront les interlocuteurs qui vous recevront ?

Veillez à bien connaître en amont les noms et les fonctions des personnes présentes à l’entretien. Le recruteur sera peut-être en mesure de vous indiquer à qui reviendra la décision finale mais quoi qu’il arrive, il vous faudra impressionner l’intégralité du jury.

8. Le poste est-il ouvert au recrutement interne ?

Nombreuses sont les entreprises qui proposent un poste en interne tout en ouvrant le recrutement à l’externe en parallèle. Les candidats en interne possèdent parfois un avantage significatif par rapport aux autres car ils disposent d’une bonne connaissance de l’entreprise.

9. Précisions supplémentaires

Connaissez-vous tous les médias sociaux utilisés par l’entreprise en question ? Qu’en est-il de sa situation financière actuelle ? L’entreprise est-elle en pleine expansion ?

Les responsables du recrutement se rendent très vite compte lorsqu’un candidat manque de préparation. Faites la différence en les impressionnant avec vos connaissances.

Pour plus de conseils sur les entretiens, vous pouvez consulter nos articles de la rubrique Career Center.