Que vous souhaitiez obtenir une augmentation salariale ou changer de carrière ou que vous soyez sur le point d’être promu, il est fondamental que vous ayez conscience de votre valeur. Si ces conversations peuvent être gênantes, la négociation et la compréhension de la valeur de ce que vous réalisez au travail font partie des compétences les plus importantes que vous puissiez posséder. Vous vous demandez par où commencer ? Voici quelques conseils qui vous mettront sur la bonne voie.

Connaissez votre valeur sur le marché

Votre salaire doit se fonder sur votre expérience, vos connaissances, vos compétences et votre zone géographique. Un excellent moyen de savoir si vous êtes sous-rémunéré est de vous renseigner sur le salaire d’autres personnes travaillant dans votre domaine d’activité, à votre niveau et dans votre zone géographique.

Jetez ensuite un coup d’œil aux principaux sites de recrutement les plus pertinents pour votre secteur. Cela vous donnera une idée des salaires liés aux nouvelles embauches à des postes similaires. Analysez les responsabilités de la fonction et si celles-ci correspondent à votre fonction actuelle. Cela vous offrira une échelle de comparaison pour déterminer dans quelle fourchette salariale vous devriez vous situer.

Enfin, faites également appel à votre réseau. Que vous soyez actif dans le marketing, l’administration, la gestion de projets ou la finance, vous avez certainement autour de vous un réseau de personnes qui exercent des fonctions similaires. Si parler à vos pairs vous gêne, il peut valoir la peine de vous entretenir de manière confidentielle avec un recruteur afin d’établir si le salaire que l’on vous offre est au niveau de la concurrence.

Connaissez votre contribution

Vous vous demandez ce que vous valez aux yeux de votre responsable ? Veillez à suivre votre contribution afin de savoir quel impact vous exercez sur les résultats de l’entreprise. Vous serez ainsi mieux préparé pour argumenter en faveur d’une augmentation salariale lors du prochain entretien d’évaluation.

À cet égard, conservez un journal de bord pour consigner dans quelle mesure votre fonction a directement influencé l’activité de l’entreprise. Avez-vous déployé un processus efficace qui lui a permis de réaliser des économies ? Avez-vous dirigé un nouveau projet qui s’est soldé par une grande réussite ? Êtes-vous à l’origine d’une campagne fructueuse qui a dépassé les résultats des campagnes antérieures ? Faites en sorte que vos supérieurs hiérarchiques prennent conscience de votre contribution.

Découvrez ce qui est en votre pouvoir

Après avoir réalisé votre recherche en ligne et vous être entretenu avec des contacts actifs dans votre secteur, il convient d’établir quels éléments sont dans les limites de votre contrôle. Dans certains secteurs, certains facteurs peuvent se révéler extrêmement rigides, si bien que vous n’aurez pratiquement aucun pouvoir.

Prenons l’exemple de l’université ou du secteur public. Si vous travaillez dans un tel environnement, votre fonction pourrait être soumise à un système par catégories, de sorte que votre rémunération sera établie en fonction de votre classement au sein d’une catégorie spécifique. Le passage à la catégorie supérieure se fait généralement sur la base de l’ancienneté, du niveau de responsabilités, du degré de qualifications et des formations. Cependant, les fonctions peuvent changer. Gardez un œil sur la catégorie supérieure à la vôtre afin de déterminer si vous avez droit ou non à une augmentation salariale.

De la même manière, une entreprise peut avoir mis en place une grille de rémunérations. Si tel est le cas, informez-vous sur la politique salariale de l’entreprise auprès de votre responsable. En outre, certaines entreprises limitent les hausses salariales ou établissent une grille des salaires pour garantir la rémunération équitable de tous les collaborateurs.

Avant de demander une promotion, veillez également à consulter votre contrat et à vous renseigner sur les cycles financiers de l’entreprise. En effet, si vous travaillez dans l’entreprise depuis moins d’un an, il se pourrait très bien que vous ne soyez pas éligible à une révision salariale. D’autres entreprises n’accordent une augmentation salariale qu’à la fin de chaque exercice financier. Vous devez vous renseigner sur tous ces détails avant de demander une augmentation.

N’oubliez pas de consulter les offres d’emploi en ligne.