L’amélioration continue est l’une des priorités de toute entreprise manufacturière. Mais les directeurs de production capables de faire le lien entre les contremaîtres et la gestion opérationnelle du site ne sont pas faciles à trouver. Au lieu de faire appel à des experts coûteux, les petites entreprises feraient mieux de former elles-mêmes des candidats talentueux. 

Les entreprises manufacturières visent toujours à fabriquer des produits de qualité en moins de temps. Mais elles veulent aussi réduire les déchets au minimum absolu. L’amélioration continue est donc l’une des premières priorités de toutes les entreprises. Mais tandis que les grandes entreprises peuvent se permettre de recruter des spécialistes coûteux pour améliorer leur processus de production, les petites et moyennes entreprises (PME) doivent se montrer plus créatives pour arriver au même objectif. 

Pénurie de cadres supérieurs

« C’est l’un des défis auxquels se trouvent confrontées les PME du secteur manufacturier », explique Vincenzo Carrabs, responsable de la division Engineering de Michael Page Bruxelles. « Les jeunes candidats talentueux ne manquent pas, mais il y a pénurie de directeurs de production sur le marché. Un consultant intérimaire est une option viable mais qui peut coûter cher, et il faut examiner le retour sur investissement au cas par cas. Donc, à moins que les petites entreprises ne soient disposer à investir massivement dans un expert, elles vont devoir trouver une autre solution. »

Investir dans vos propres employés

Que peuvent faire les propriétaires de moyennes entreprises pour améliorer le processus de production ? « Au lieu de rechercher une expertise en dehors de l’entreprise, je recommande à mes clients de chercher des talents en interne avant de se tourner vers le marché. Si cela n’est pas possible, l’alternative est de recruter quelqu’un qui possède le talent brut, la personnalité et l’attitude nécessaires. Tant qu’ils possèdent les compétences « douces » nécessaires, il est toujours possible de former des professionnels de qualité en gestion des déchets, en amélioration continue et en excellence opérationnelle. »

Résolution de problèmes

Le trait de personnalité le plus important est la communication, explique Carrabs : « À ce poste, vous passez 80 % de votre temps à travailler avec d’autres personnes, comme des ouvriers en chaîne d'assemblage, des acheteurs ou d’autres acteurs opérationnels. Vous devez être capable de travailler avec des salariés de tous les niveaux, depuis la direction jusqu’à l’opérateur de machine en usine. »

Sens commun

Les deux autres exigences essentielles pour un bon directeur de production sont les compétences d’analyse et les capacités de résolution de problèmes. Ces qualités ne devraient pas être trop difficiles à trouver parmi les candidats à ce genre de postes, affirme Carrabs : « Une partie du travail consiste à résoudre des problèmes dans le processus, mais c'est une seconde nature pour les candidats issue de l’ingénierie ou du domaine technique en général. Pour eux, c’est une question de bon sens. La clé de la réussite consiste à trouver un bon recruteur qui vous aidera à déceler ces qualités chez les candidats.

Travailler dans la direction des opérations et de la production vous tente ? Nous avons les postes parfaits pour vous.