La plupart des entreprises souhaitent améliorer l’équilibre entre les genres dans l’espace de travail. Mais que doivent-elles offrir aux talents féminins pour les attirer et les retenir ? Voici les 3 statistiques clés.

L’année dernière, PageGroup a interrogé un peu plus de 8700 Européennes qui postulaient à des fonctions ouvertes sur nos sites sur des sujets liés au travail pendant la pandémie. 

Nous leur avons demandé ce qu’elles pensaient du travail flexible, de leur motivation lorsqu’elles travaillent à domicile et de leur opinion sur la sécurité de l’emploi.  Voici les résultats essentiels que les entreprises doivent connaître si elles veulent attirer les talents féminins.

1.    Offrir des possibilités de télétravailler : oui, mais...

Comme la plupart de leurs collègues masculins, de nombreuses femmes (67 %) aimeraient pouvoir télétravailler davantage à l’avenir, une fois la crise sanitaire mondiale passée. Plus de la moitié (51 %) des sondées ont déclaré que le travail à domicile avait amélioré leur productivité ; cependant, une femme sur cinq (20 %) a senti sa motivation diminuer. Pour les employeurs, il est important de trouver le juste équilibre entre la flexibilité du travail à domicile et le fait de maintenir un nombre suffisant de séances de travail en équipe pour maintenir une motivation élevée. 

2.    Les talents féminins changent de secteur

Jadis, la plupart des travailleurs avaient tendance à faire toute leur carrière dans le même secteur, mais cette époque est révolue. Selon l’enquête de PageGroup, 56 % des femmes ont commencé à postuler pour des rôles en dehors de leur secteur et/ou de leur poste actuel. Et, surtout, 65 % d’entre elles l’ont fait pour améliorer leurs perspectives d’emploi. Avec la crise, de nombreuses femmes ont eu l’impression que leur carrière stagnait, ce qui les a poussées à chercher d’autres opportunités. Si les entreprises veulent conserver leurs meilleurs éléments féminins, elles doivent veiller à leur offrir la possibilité d’évoluer, même en période de difficultés économiques. 

3. Investir dans la formation et le développement 

Pour les entreprises, une des meilleures façons d’investir dans le développement des talents est de proposer des formations professionnelles.  Malheureusement, en temps de crise, c’est un des postes sur lesquelles elles ont tendance à économiser. Elles risquent alors de voir leurs employés talentueux se tourner vers d’autres horizons pour développer leurs compétences. 49 % des candidates à un emploi disent avoir acquis de nouvelles compétences en rapport avec leur rôle, et soutiennent l’idée que les femmes prennent leur carrière en main.
 

Si vous êtes en recherche d’emploi, cliquez ici pour retrouver toutes nos offres.

Vous cherchez à recruter ? Contactez-nous

Articles les plus lus