En hébergeant des entreprises telles qu’Amazon, iTunes et eBay, il s’érige en acteur européen majeur du commerce en ligne, un secteur en pleine croissance qui offre de nombreuses opportunités aux professionnels du marketing en ligne. Pour eux, le Grand-Duché est un endroit intéressant pour lancer leur carrière.

Amazon, le géant de l’internet, a récemment annoncé une stratégie de croissance ambitieuse impliquant la création de 470 postes supplémentaires au Luxembourg, en plus des 12 000 personnes déjà employées. C’était la toute dernière nouvelle dans le secteur du commerce électronique, qui connaît une croissance rapide dans le pays. De nombreux acteurs mondiaux, comme Microsoft, Skype, Vodaphone, iTunes, eBay et PayPal ont installé leurs bureaux au Grand-Duché. Une des raisons est son infrastructure internet hautement développée. Il dispose d’une des connexions à fibre optique les plus rapides d’Europe et compte dix-neuf centres de données, dont six du niveau le plus élevé : Tier VI. À titre de comparaison, il n’existe que 33 centres de ce type dans le monde.

La population de Luxembourgeois de souche étant réduite, le Grand-Duché a besoin d’énormément de talents étrangers. « Dans les secteurs du marketing et des ventes, environ 30 % des positions supérieures sont recrutées dans d’autres pays européens », explique Maxime Durand, directeur de Michael Page Luxembourg. « Vu le bon niveau des salaires, le Luxembourg est devenu un lieu de travail très attrayant. »

Le marketing événementiel gagne en importance

Au cours de la dernière décennie, le marketing événementiel a été considéré comme un pilier d’une campagne marketing réussie vers plusieurs destinations remarquables. Selon une étude récente, les budgets alloués au marketing événementiel au Royaume-Uni dépassent les dépenses générales en marketing. L’an dernier, les budgets consacrés au marketing au Royaume-Uni ont augmenté de près de 10 %. Vu la concurrence féroce qui sévit sur les réseaux sociaux pour attirer des clients potentiels, il est devenu de plus en plus difficile pour les marques d’entrer en contact avec de nouveaux consommateurs. « Le marketing traditionnel a perdu de son efficacité pour casser les mécanismes de défense des gens », explique Kerry Smith, fondateur de l’Event Marketing Institute, dans le magazine Forbes. « Les interactions en face à face sont devenues le meilleur moyen de créer une alchimie, permettant de concentrer les gens et la logistique sur une période d’un, deux ou trois jours. »

La popularité croissante du marketing événementiel a fait de l’Espagne une des premières destinations marketing mondiales pour les entreprises et les spécialistes du secteur. Selon l’étude réalisée par Michael Page auprès de plus de 18 000 professionnels dans le monde, plus de 40 % des spécialistes du marketing prêts à se délocaliser considèrent l’Espagne comme une destination idéale pour stimuler leurs perspectives de carrière.

Barcelone occupe le haut du classement sur toutes les listes internationales de villes préférées pour organiser des événements : l’International Congress and Convention Association (ICCA) classe la capitale catalane à la deuxième place, après Paris et devant Madrid.

Sous-traitance des services de marketing

Une autre évolution qui favorise le statut de destination populaire de l’Espagne est la sous-traitance d’activités d’entreprise. Beaucoup de sociétés estiment qu’il est difficile de justifier le financement de collaborateurs marketing permanents, alors que la sous-traitance ou la « centralisation » de services offrent une alternative efficace.

Nombreux sont les pays, dans le monde entier, à profiter de cette nouvelle tendance. Comme d’autres États européens, l’Irlande (que les spécialistes du marketing classent à la 13e place des destinations les plus attractives) est devenue un des endroits les plus importants pour les centres d’expérience du client. Des grandes marques mondiales telles que Google, Facebook, LinkedIn et Microsoft ont toutes installé leurs sièges à Dublin.

Des pays d’Europe de l’Est, comme la Pologne, la Roumanie et la Bulgarie, et d’Asie, comme l’Inde et les Philippines, étaient traditionnellement des lieux attractifs pour les entreprises qui souhaitaient sous-traiter leurs opérations marketing. Mais le succès touristique à long terme de la péninsule ibérique et le dynamisme croissant de l’économie nationale après la crise financière de 2007-2008 aident à attirer des candidats étrangers de qualité supérieure.

Classement des lieux attractifs pour les professionnels du marketing

PageGroup a interrogé pour Trend Watch 18 352 demandeurs d’emploi dans le monde, qui se sont inscrits sur nos sites internet Michael Page et Page Personnel au cours du 3e trimestre 2017.

Sur les 1 496 professionnels du marketing qui ont participé à l’étude, 64 % étaient prêts à se délocaliser pour des opportunités d’emploi, un meilleur salaire ou un autre style de vie.

Pour en savoir plus sur les autres tendances du secteur:

Retournez à Trend Watch